Create an Account

Shopping cart

Close

No products in the cart.

Glossaire de la mode éthique

Glossaire de la mode éthique

Afin de comprendre la mode éthique, il est essentiel d’en connaitre les mots et définitions . C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire un glossaire. Voici le glossaire de la mode éthique.

Définitions et décryptage de la mode éthique

ÉCO-CONCEPTION

L’éco-conception, c’est penser un produit dans l’ensemble de son cycle de vie afin de limiter son impact environnemental, avant même sa création.

Comment identifier une éco-conception ? Elle se définit suivant plusieurs critères :

  • La production (emploi de matières écologiques, recyclées, design zéro déchet, design conçu pour faciliter le démantèlement et le recyclage, choix de filières locales et de circuits de production courts…)
  • L’usage (allongement de la durée de vie, réparation)
  • La fin de vie (potentiel de recyclage ou de reconditionnement, détournement d’usage)

ÉCO-FRUGALITÉ

L’éco-frugalité, consiste à faire moins de dépenses en adoptant un mode de vie et de consommation plus écologique. Le but est donc de respecter la planète et de réduire considérablement son impact environnemental.C’est l’essence même de la mode éthique.

ÉTHIQUE

Une démarche éthique intègre des critères relatifs à des valeurs morales. Par exemple dans la mode, il s’agit de prendre en considération l’impact social et environnemental dans chacun de ses actes de production et de consommation.

FAST FASHION

La fast-fashion est désignée par la conception, la création et la production de produits basés sur des tendances rapides et des prix bon marché. La fast-fashion est dangereuse car elle entraîne une surproduction génératrice de déchets, d’une forte dégradation de l’environnement et de l’exploitation des travailleur/euses du vêtement. Beaucoup de marques sont pointées du doigt car elles font travailler de manière indécente des milliers d’être humain. En plus de polluer massivement la planète.

GREENWASHING

Le greenwashing désigne une pratique consistant à présenter une marque ou à commercialiser un produit en trompant le consommateur sur ses avantages sociaux et environnementaux. Le but est donc d’attirer des clients socialement responsables sans s’engager réellement, pour éviter les investissements nécessaires à la transition énergétique. Ainsi, le client pense acheter éthiquement, mais il n’en est rien.

L’UPCYCLING

L’upcycling ou surcyclage en français, consiste donc à reconditionner des textiles et vêtements existants en nouvelles pièces. C’est une méthode de production circulaire, recycler pour créer de nouveau. Ce procédé réduit donc considérablement l’impact de production d’une marque.

MADE IN FRANCE

Le « Made in France » ou « Fabriqué en France » est un marquage d’origine que les entreprises peuvent indiquer sur leurs marchandises.
Attention, “Fabriqué en France” veut dire que la France est le pays où le produit a subi sa dernière transformation.
Ce n’est pas un label ni une mention obligatoire. L’apposition du “made in France” est la responsabilité seule du fabricant. La loi interdit l’apposition d’origines qui seraient fausses. Cependant il n’y a que très peu de contrôles sur l’utilisation de cette mention.

MODE DURABLE

La mode durable désigne généralement les pratiques écologiques dans l’industrie de la mode.
Il s’agit de concevoir, produire et consommer des vêtements qui respectent la planète en causant peu ou pas de dommages, et donc en préservant l’environnement.

SLOW FASHION

La Slow-fashion est le contraire de la fast-fashion, elle résulte d’un choix délibéré des consommateurs (ou des marques) de ralentir leur consommation (ou leur production). Acheter (produire) moins, tout en investissant (fabricant) dans des pièces de qualité qui durent plus longtemps. Cela signifie aussi adopter un style individuel plutôt que de suivre les tendances.

La slow fashion résume entièrement la démarche et les valeurs de La Mode de Mélissa

Mélissa Sebire

TRAÇABILITÉ

La traçabilité est la capacité est à remonter la chaîne d’approvisionnement des produits et de leurs composants, jusqu’aux matières premières. Pour obtenir une véritable traçabilité, une marque doit savoir d’où viennent les matières premières (par exemple le coton) et dans quelles conditions se trouvent les usines de confection du produit fini ou de ses composants (des fermetures éclair aux boutons, aux étiquettes) et pouvoir en faire la démonstration.

TRANSPARENCE

Être transparent, c’est partager publiquement des informations concernant le lieu de fabrication, les conditions et les matières qui composent un produit.
Le soucis dans la mode est qu’il est très compliqué de connaître le fonctionnement et donc de communiquer en transparence sur toute sa chaîne de production / l’ensemble de ses partenaires.

UPCYCLING

L’upcycling signifie « recycler par le haut ». Il s’agit de valoriser en les reconditionnant des textiles et vêtements existants en de nouvelles pièces dont la valeur est supérieure.
Ainsi, une marque d’upcyling génère des vêtements considérés neufs à partir de déchets textiles. Ce procédé permet de réduire considérablement l’impact environnemental d’une production quelconque.

VÉGAN(E)

Une matière ou un produit vegan ne comporte aucune composante d’origine animale, ni ne fait l’objet d’une exploitation animale d’aucune sorte sur l’ensemble de sa transformation.

Ce glossaire de la mode éthique est non exhaustif ! C’est pourquoi je vais ajouter très régulièrement des définitions. Vous pouvez d’ailleurs participer en envoyer à l’adresse mail Lamodedemelissa@outlook.fr vos requêtes et définitions.

En savoir plus sur la mode éthique

Envie d’en apprendre d’avantage sur la mode éthique ? Rendez-vous sur mon blog éthique. J’ai créé un blog spécialisé sur la mode éthique.

Source du glossaire : The Goodgoods

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *